Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Jan

"Chirac en prison" ou le dernier titre des WAMPAS

Publié par jean-louis  - Catégories :  #jean-louis-vila

Artiste : Les Wampas   Titre :  Chirac En Prison

Style : Pop - Rock / Punk
Pour annoncer leur nouvel album, Rock ‘n roll part 9 (sortie prévue le 6 mars 2006), Didier Wampas et son gang de punks aux cœurs tendres s’apprêtent à faire paraître mi février – fin janvier en téléchargement – leur nouveau tube, entre histoire d’amour un peu bête et polémique politique. Après Manu Chao en 2003, Chirac en prison en 2006 : on peut dire que l’inventeur du rock ‘n roll (selon certains sources éloignées de l’enquête, sans doute aveuglées par leur amour du yéyé punk) sait comment s’y prendre pour qu’on parle de ses singles !
Musicalement, le morceau, entre pop et punk, est ultra accrocheur avec ses petits gimmicks de guitare, ses chœurs réjouissants – « Hé hé hé hé hé hé » – et son refrain fédérateur, le texte, quant à lui, est mal écrit et mal chanté, conformément à la formule déposée par D.W., mais c’est ça qui est drôle. Voici un extrait des propos incriminés : « Rien ne lui f’ra changer d'avis/Je ne sais pas ce qu'il lui a pris/Car la seule chose qui lui ferait plaisir/Ce serait de voir Chirac en prison/J'attends 2007/C'est mon seul espoir/De sortir du brouillard/C'est ma dernière chance/Faut que j'aie confiance/En la justice française/J’aimerais tellement lui faire plaisir/Mais je n’ai pas assez de relations/Car la seule chose qui lui ferait plaisir/Ce serait de voir Chirac en prison/C’est une contagion/Maintenant moi aussi/je n’en dors plus la nuit/C’est une obsession/Pourtant y’a 5 ans/J’avais voté pour lui. » Ce sont bien sûr ces paroles qui vont faire parler d’elles ; enfin pas à la télé : TF1 est une chaîne jetant de l’huile sur le feu de la criminalité pour terroriser la population et la faire voter à droite, France 2 et France 3 façon Patrick de Carolis faisant strictement la même chose… Si Didier Wampas s’est toujours défendu d’être un chanteur engagé, il adore ironiser de manière grinçante sur des sujets qui font mal. La propension de certains artistes à faire du pognon avec un son soi disant anticapitalisme sur le titre Manu Chao ; est-il encore possible de retourner sa veste et de voter à droite sur le morceau Liste de droite (comme l’infect Pascal Sevran : après avoir suivi Mitterrand, dont l'ami intime était un criminel de guerre de la seconde guerre mondiale, comme un caniche docile, il déclare qu’il va voter Sarkozy en 2007, beurk) et, on y arrive, Jacques Chirac doit-il finir sa carrière derrière les barreaux ?
La question a le mérite d’être posée même si on connaît déjà la réponse ; après tout, celui qui est gêné par le bruit et l’odeur des quartiers populaires (heureusement nettoyés au Kärcher médiatique depuis par un dangereux provocateur d’extrême droite) a quelques casseroles au cul, et c’est un euphémisme : les HLM de Paris, les fausses factures du RPR, les billets d’avions aux frais du contribuable, les relations plus que troubles avec les mafieux Charles Pasqua et Jean-Charles Marchiani etc etc… Didier Wampas le sait bien, il vaut mieux en rire qu’en pleurer car tout le monde – et Arnaud Montebourg le premier – l’a compris depuis longtemps : Chirac, ce sinistre personnage réactionnaire et pourri ayant obtenu 82% des suffrages aux dernières élections présidentielles, finira ses jours bien tranquillement dans un château en Corrèze, avec Bernadette et quelques fûts de bière (il en faut beaucoup pour supporter une telle pimbêche bourgeoise voulant passer pour une femme de cœur). Le problème, c’est qu’un nain haineux ou une gravure de mode écoutant la voix de son maître Jacques, voire un borgne aux idées répugnantes risquent de le remplacer à l’Elysée en 2007, et, ça, la France devrait le sentir passer.
Il faut donc réagir sans tarder : tout d’abord en écoutant le bon single des Wampas, ensuite en allant voir le groupe de DW sur scène en 2006 - ça met de bonne humeur toute cette énergie positive punk foutraque - et ensuite en boutant hors des postes à responsabilités Chirac, Sarkozy et De Villepin pour les remplacer par des gens non extrémistes, courageux pour régler les problèmes, intelligents, honnêtes, proche des réalités du commun des mortels, ne laissant pas les fractures sociales devenir aussi dramatiques qu’aux Etats-Unis et ne montant pas les Français les uns contre les autres… Et pourquoi pas Didier Wampas président ? Ou alors premier ministre, ministre de l’intérieur, ministre de la culture ou garde des sceaux (au ministère de la justice, ce serait plus facile pour mettre Chirac en prison) ? Idée saugrenue, certes, mais M. Wampas ne serait pas pire que les personnes occupant ces postes actuellement !

N'hésitez pas à télécharger le morceau, si certain préfère que je leur envoie faites le moi savoir au travers de vos commentaires ou par mail.

Commenter cet article

Archives

À propos